Basket : Finales des supercoupes départementales - le 22/05/2006

vendredi 16 juin 2006
par  Dominique
popularité : 14%

Dominique Bernard : « Le 95 doit retrouver sa place »

IL RÉGNAIT ce week-end une drôle d’atmosphère au CSL de Franconville où avaient lieu, devant un public nombreux et bruyant les huit finales des supercoupes départementales 2006. L’histoire retiendra bien sûr que le club organisateur présidé par Jean-Marc Sanz avait obtenu 75 % de réussite en enlevant trois des quatre rencontres auxquelles il participait. « Une énorme satisfaction » pour le successeur de Daniel Jarry à la tête du BCFPB.

Comme l’on retiendra que pour son dernier match à la tête de l’Entente Cergy-Osny-Pontoise (Nationale 2), Sylvain Froidefond était sorti victorieux de son ultime duel face à la surprenante formation d’Ermont (Honneur Régional) grâce, notamment, à un Michel Laguerre éblouissant après être resté éloigné des parquets durant plusieurs mois en raison d’une vilaine blessure à la jambe.

« Être plus performants sur le plan sportif »
Pour le reste, et ambiance de fin de saison oblige, nombreux étaient ceux qui se projetaient déjà vers l’exercice suivant et plus résolument encore vers un avenir plus lointain. Parmi eux : le Franconvillois Jean-Marc Sanz. « Forts de l’arrivée d’Hervé Renard au poste d’entraîneur de nos féminines, nous viserons la Nationale 2 en 2007 », prévenait-il. Non loin de lui, le nouveau coach cergypontain Philippe Morice tirait également des plans sur la comète avec le capitaine de l’Ecop, Madiagne N’Diaye. « L’heure est à la reconstruction d’un groupe compétitif et ça commence à prendre tournure », devait-il lâcher.

Mais le plus ambitieux de tous était sans conteste le président du comité de basket-ball du Val-d’Oise Dominique Bernard, élu voilà tout juste un an. « Après les résultats très décevants enregistrés par nos équipes engagées en Championnat de France cette saison, nous sommes décidés à œuvrer afin que notre département retrouve la place qu’il mérite au niveau de l’Ile-de-France. Forts de nos 6 137 licenciés qui nous classent au troisième rang francilien, nous nous devons maintenant d’être plus performants sur le plan sportif. C’est la raison pour laquelle avec toute une structure bâtie autour de Martine Urie, nous allons porter le gros de nos efforts désormais sur la détection, le suivi et le soutien à notre élite via la signature de conventions d’objectifs avec le conseil général et la Direction départementale jeunesse et sports », confiait le dirigeant. Tout un programme...

Sylvie Mattel
Le Parisien , lundi 22 mai 2006


A l'affiche

INSCRIVEZ-VOUS !

JPEG
Double-cliquez sur l’image pour l’agrandir !


Venez nombreux au loto du Basket !!

PNG - 78.2 ko

Agenda

 

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois